Dewpoint ou point de rosée

Le point de rosée ou température de rosée est une donnée météorologique calculée à partir de la pression et la température : c'est la température à laquelle, tout en gardant inchangées les conditions barométriques courantes, l'air devient saturé de vapeur d'eau. Elle peut aussi être définie comme la température à laquelle la pression de vapeur serait égale à la pression de vapeur saturante.

C'est le phénomène de condensation, qui survient lorsque le point de rosée est atteint, qui créé les nuages, la brume et la rosée en météorologie. La condensation atteint de la même manière les parois des bâtiments.

C'est la capacité hygrométrique qui détermine les phénomènes de saturation. Lorsque la température augmente, la capacité hygrométrique augmente, et ce inversement. Plus il fait froid, moins l'air est dense (l'air sera saturé d'humidité).

Cette donnée permet de déterminer l'hygrométrie relative.

Pour mes matheux, voici la formule de calcul (quant à moi, je laisse mon ordinateur l'effectuer tout seul) :


Td = point de rosée en °C  - T = température en °C  - H = Humidité relative en %